Rencontres culinaires 22/11

Une veillée chaleureuse et très instructive sur le thème de la soupe : Régine Rossi Lagorce nous a fait partager sa passion pour les soupes :

« Elles nous réconfortent depuis toujours et sont encore là… De la simple décoction au bouillon de poule d’Ambroise Paré, à la soupe au vin des médecins de Salerne, de la soupe trempée à l’apogée des soupes royales sous Louis XIV, aux « potages plaisirs » de Louis XV, la soupe est dans tous les foyers. »

« Des SOUPES, des SOUPES et encore des SOUPES !   Premier acte culinaire de l’Homme après qu’il ait inventé le feu, elle dure et perdure depuis lors. Indispensable au monde paysan, la soupe représente à elle toute seule un repas complet. Universelle –c’est vrai elle fait partie de patrimoine culinaire de tous les pays du monde entier-, elle a longtemps été prescrite par des médecins. Elle nous réchauffe, nous réconforte, nous soigne,…«     extraits du site internet de Régine  : http://reginerossilagorce.e-monsite.com/

Nos fidèles adhérents et autres xaintricois ont bravé les intempéries en ce vendredi neigeux pour venir partager dans le plaisir des retrouvailles ce repas de soupe que Monsieur Polfiet avait préparé pour nous :
  • soupe de poulet à la bière

  • cappucino de potiron

  • fromages

  • soupe de fruits rouges

Régine nous régale entre les plats de ses commentaires historiques et humoristiques sur les diverses soupes et les ingrédients qui les composent et fait intervenir les participants qui nous livrent eux aussi leurs recettes…… que voici :

Soupe à la chataîgne

Faites revenir 2 échalottes dans de l’huile d’olive avec quelques lardons. Ajouterz un litre de bouillon de poule et un kilo de chataîgnes blanchies. Laissez cuire une heure et mixez. La servir avec de la crême fraîche.

Butternut à l’australienne

Faites revenir les 2 oignons émincés dans le beurre. Ajoutez-y le butternut coupé en gros morceaux, puis le bouillon. Salez, poivrez. Ajoutez 1 ou 2 pommes (épluchées et coupées en gros morceaux) et la noix de muscade. Laissez cuire puis passez le potage. Servez avec de la crême fraiche et du persil haché.

La panade de Maman

Coupez le pain rassis (de qualité) en dés. Mettez-le dans une casserole et verserz de l’eau à hauteur. Laissez-le s’imprégner. Lorsque le pain est bien ramolli, ajoutez à nouveau de l’eau jusqu’à hauteur. Faites cuire à feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce que le pain soit bien décomposé (l’eau s’est évoporée en partie, on obtient une sorte de bouillie). Salez. Servir avec de la crême fraîche. C’est bon et ça cale !!!

Potage carottes aux pommes vertes « Granny »

Faites cuire dans un faitout avec du bouillon les carottes , un oignon et les pommes. Salez. Mixez. Servez le potage  décoré avec des lamelles de pommes crues.

Soupe aux lentilles corail

Faites cuire les lentilles dans un faitout, ajoutez oignon, poireaux et sel. Mixez. Servez avec des crevettes et du persil dessus.

Soupe de potiron au lait

Coupez le potiron en morceaux et couvrez-le de lait. Ajoutez un pincée de sel et quelques pierres de sucre (jusqu’à 10). Portez à ébullition et laissez cuire doucement de 12 à 15 minutes. Mixez.

Soupe au fromage

Faites cuire ensemble légumes, poireaux, carottes, pommes de terre, navets, oignons et une carcasse de poulet ou de canard. Laissez mijoter 1H30. Coupez le pain bis en dés et faites les dorer à la poële dans un peu de beurre. Dans un bol, mettez le pain, le fromage Cantal en lamelles et trempez avec la soupe. Couvrir et attendre 10 m.

Soupe aux flocons d’avoine

Faites griller les flocons à la poële ou dans une casserole avec un peu de beurre. Mouillez avec de l’eau, salez, poivrez et rajouter du lait

Velouté carottes-oranges-cerfeuil.

Faites cuire et servez avec une quenelle de crême fraîche.

Quelques « trucs » et conseils de Régine

  • Pour épaissir une soupe si l’on ne veut pas mettre de pommes de terre, y ajouter en même temps que les légumes du vermicelle.
  • Pour éviter les inconvénients (!!!) de la soupe aux topinanbours, y mettre un peu de farine d’orge (d’autres conseillent le bicarbonate de soude)
  • Y aller doucement avec les épices et toujours en fin de cuisson.
  • Une soupe réchauffée a perdu ses vertus bénéfiques (sels minéraux, vitamines …), elle vous remplira quand même le ventre… La solution, la laisser au coin du feu pour qu’elle reste chaude.
  • Et son nouveau livre : FÊTES en CUISINE

 Merci à Nicole pour ses photos

 

 

 

 

 

Tous les convives sont repartis enchantés de leur soirée ……

A bientôt pour de nouvelles aventures culinaires !!!

2 réflexions au sujet de « Rencontres culinaires 22/11 »

  1. Ping : 2013 : Les activités réalisées | AEX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 5 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>